Nos étoiles contraires – John Green

etoilescontrairesHazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Dans le groupe de soutien fréquenté par d’autres jeunes malades, elle rencontre Augustus, un garçon en rémission. L’attirance est immédiate, mais elle a peur de s’engager dans une relation dont le temps est compté.

Le premier qualificatif qui me vient en tête quand je pense à ce livre, c’est « lumineux ». Maintenant que je me suis aperçue que ce terme est écrit sur la page couverture du livre grâce à un critique du Entertainment Weekly, difficile pour moi de savoir si ça vient de moi ou si je suis juste vraiment d’accord avec eux. :)

J’avais tellement entendu parler de ce livre, et du film qui en a été tiré, que je dois avouer que j’avais quelques appréhensions. Quand un livre est trop encensé, je me méfie. Pas parce que je me dis que ça ne doit pas être si bon, mais parce que je ne veux pas avoir trop d’attentes et être déçue. Je n’ai pas été déçue. On s’attache très rapidement à Hazel Grace et à Augustus. J’ai aimé leur vivacité d’esprit, leur humour noir face à leur maladie et surtout leur espoir et l’innocence de leur amour. L’analogie que Hazel fait entre elle et une grenade est une image très forte qui m’a beaucoup marquée.

C’est la première fois que je lisais cet auteur et ce ne sera sans doute pas la dernière puisque j’ai bien aimé son écriture simple et directe. Pas de mots inutiles, de fioritures de style qui ne servent pas le propos. Une belle découverte.

Publicités