Double disparition – Chrystine Brouillet

doubledisparitionMaud Graham est chargée d’enquêter sur la disparition de Tamara, sept ans, fille d’une ancienne camarade de classe. Qui l’a enlevée? Et pourquoi? Les policiers de Québec se mobilisent pour retrouver l’enfant. Au même moment, à Rimouski, Trevor, un jeune homme, apprend au chevet de sa mère agonisante qu’il n’est pas son fils biologique. Bouleversé, il part à la recherche de sa mère naturelle à Québec, où elle vivrait. Deux enquêtes, deux quêtes qui semblent bien éloignées l’une de l’autre, mais dont l’impact sera ressenti sur chacun.

Je trouve ce texte difficile à écrire. Je connaissais Chrystine Brouillet pour ses romans jeunesse que j’ai dévorés sans le savoir étant plus jeune (comme j’ai dévoré l’ensemble de la collection de la Courte échelle). Je savais que ses livres pour adultes étaient appréciés et j’ai voulu la connaître sous cet angle, même si le genre policier n’est pas mon premier choix.

Le côté policier ne m’a pas dérangé. L’histoire m’a accrochée, mais l’écriture m’a rebutée un peu. J’ai trouvé l’écriture trop « scolaire », je ne trouve pas d’autres termes, et trop froide. Même si l’histoire m’intéressait, je n’ai pas réussi à m’attacher à la protagoniste, Maud Graham, ni à Trevor. À plusieurs reprises, j’ai déposé le livre pour finalement y revenir afin de connaître la fin qui, comme le reste du livre, m’a laissé de glace. J’ai deux autres livres de la série de Maud Graham dans le lot de livres que j’ai reçu, alors je vais probablement lui donner une autre chance, mais plus tard.