Les hommes qui n’aimaient pas les femmes – Stieg Larsson

leshommesAncien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires.

Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier.

Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers, lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire.

Avec toute la couverture médiatique qu’il y a eu autour de cette série, j’avais beaucoup d’attentes en ouvrant le premier tome de Millénium. Après un début un peu long, où je ne savais pas si j’allais passer à travers toutes ces descriptions économiques, j’ai été happée par l’histoire. Je ne voulais savoir qu’une chose : qu’est-il arrivé à Harriet? À partir du moment où Mikael arrive à Hedestad, j’ai eu du mal à m’arracher du livre. Tout comme lui, j’ai eu maille à partir avec le nom des nombreux membres de la famille Vanger, mais avec le temps, je m’y suis habituée et j’avais l’impression de visiter l’île avec le journaliste. J’ai deviné une partie infime du dénouement, mais je dois dire que j’ai tout de même été surprise. J’ai vraiment hâte de lire les deux suites. Par contre, je devrai être patiente, alors que le premier m’a été prêté, je devrai me mettre en file pour emprunter les autres à la bibliothèque…

Publicités

10 réflexions sur “Les hommes qui n’aimaient pas les femmes – Stieg Larsson

  1. Personnellement j’ai aussi beaucoup aimé ! J’ai lu le 1er tome avant de voir le film (l’as-tu vu ?) et malgré les longueurs du début, lorsque l’on entre dans l’histoire d’Harriet, on a du mal à décrocher !!!

    J'aime

  2. J’ai lu les 3 : c’était mon cadeau d’anniversaire il y a un an. À priori, ce n’était mon genre de lecture. Mais quand j’ai embarqué…à mon avis, la première moitié du 2ème tome est la plus ardue. Ensuite, ça redémarre. Le 3ème est assez palpitant.
    On n’apprend rien avec ces trois livres, mais c’est un beau divertissement. Ça en prend aussi des comme ça ! Bonne lecture !

    J'aime

  3. Celsmoon : Je crois que tu devrais tenter. Ce n’est pas mon genre de livre habituellement, mais j’ai facilement embarqué. Je vois que tu es en train de lire « La Voleuse de livres », c’est aussi un très bon livre!

    Onassis : Si j’avais appris quelque chose dans tous les livres que j’ai lu, ma tête aurait explosé depuis longtemps! :) Je ne sais pas quand j’aurai l’occasion de lire les suivants, mais j’espère que ce sera bientôt!

    J'aime

  4. J’ai eu la même expérience de lecture que toi: le premier tiers, j’ai failli lâcher, ces histoires de crimes économiques ne m’intéressaient pas du tout. Dès qu’on arrive sur l’île, là j’ai vraiment accroché!

    Le deuxième est à mon avis encore meilleur, il n’y a pas de longueur!

    J'aime

  5. Pingback: L'odyssée d'une libellule » Blog Archive » La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette – Stieg Larsson

  6. Pingback: L'odyssée d'une libellule » Blog Archive » La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette – Stieg Larsson

  7. Pingback: La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette – Stieg Larsson | L'odyssée littéraire d'une libellule

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s